Prix Mirabeau 2023 : le grand prix d’éloquence revient pour une douzième édition 

Crée en 2011 à Grenoble, ce concours d’éloquence réunissant dix IEP fait effectue son retour aux sources cette année. Voici tout ce que tu dois savoir sur l’évènement de cette semaine !

Dates :

Que les étudiants de dernière minute ne s’affolent pas, le Prix Mirabeau est devant vous :

La demi finale aura lieu Jeudi 19 janvier à l’auditorium de l’INP, de 19h à 23h

La grande finale se tiendra quant à elle le lendemain (le Vendredi 20 janvier tu l’auras compris) de 19h30 à 22h30 à l’auditorium de la MC2. 

La soirée ne s’arrêtera pas là, et pour relâcher la pression après toutes ces joutes oratoires, tu es convié au Gala d’Hiver à l’Orchidée, de 00h00 à 4h00

N’oublie pas d’être chic et pimpant, c’est ton moment de briller comme dans un bal soviétique du 19ème siècle ! (oui, je fais bien référence à Anastasia, et non pas Tolstoï)

S’il te reste en effet un peu de temps, le moment est tout de même venu pour toi d’acheter tes billets en appuyant sur ce lien. Il est hélas trop tard pour bénéficier des prix préférentiels mais tout va bien, il reste encore des places : 

Alors n’hésite pas et fonce !

Petit guide des règles :

Les joutes sont des débats par équipe de deux entre les participants des différents IEP. Les sujets ne sont connus que vingt minutes à l’avance, c’est donc un véritable exercice d’improvisation… qui ne dure que 6 minutes !

Les discours ont un mode de fonctionnement complètement différent : cette fois ci c’est individuellement que les étudiants devront montrer leur talents oratoires, sur des sujets sur lesquels ils ont travaillé depuis plusieurs semaines. Bien sûr, ils devront tout de même défendre une position, contre leur concurrent !

Jury :

Cette année, nous avons droit à un jury d’exception qui nous fait l’honneur de venir juger des performances des étudiants. Ils viennent de tous les horizons et ont tous des profils très variés. Leur point commun : en terme de prise de parole et d’art oratoire, ils savent de quoi ils parlent !

Noémie de Lattre : Actrice, dramaturge, metteuse en scène, écrivaine et essayiste.

Sébastien Chonavey : enseignant et chercheur en rhétorique, spécialisé dans l’étude des discours catastrophistes.

Elisa Koubi : co-présidente de l’Inter-LGBT. 

Fabien Namias : Journaliste politique, directeur de la rédaction et directeur général d’Europe 1 de 2013 à 2016, puis directeur général délégué chez LCI.

Camille Etienne : Militante écologiste et porte-parole du Mouvement « On est prêt ».

Patrick Charaudeau : linguiste, professeur émérite de l’université Paris-XIII et chercheur au CNRS.

Anne Delafontaine : responsable de l’unité des publics à la direction du théâtre municipal de Grenoble. 

Participants :

Comme ils disent de l’autre côté de la Manche : « This place is about to burn down » ! En bon français, ça veut dire que ça va chauffer. Voici les délégations et les participants du Prix Mirabeau : 

Sciences Po Paris : Noémie Cassignol, Coralie Bailly, Mattias Brami, Romane Huillet

IEP Strasbourg : Clara Désarménien, Julian Clavelin-Bacquet, Philippe Cordier, Alexane Picot

IEP Aix : François Ravier, Gabrielle Gilbert, Thibault Pla, Julie Fuentez

IEP Saint-Germain en Laye : Ruben Matime, Emma Torres, Eva Taleb, Romain Ziri

IEP Bordeaux : Vérane Bocquet, Vassili Carbone, Marceau Faivre, Julie Dagois

IEP Lyon : Martin Delporte, Charlotte Aimard, Matis Roger, Mia Amiar 

IEP Lille : Medhi El Bahjaoui, Margaux Bielle, Mathieu Duvauchel, Marine Grégoire

IEP Rennes : Léo Mauduit, Lucie Garraut, Héloise Parodi, Louis Pernotte

IEP Toulouse : Ambrine Chihani, Antoine Poitras, Jules Chazot, Emma Piran 

IEP Grenoble : Arnaud Foubert, Benjamin Grandazzi, Juliette Mallet, Laure Crétinon

Vous l’aurez compris, le Prix Mirabeau, c’est LE rendez-vous d’éloquence de l’année et ça se passe à Grenoble, alors laisse toi submerger par une vague d’émotions et de splendeur. Tu vas rire, pleurer et surtout, tu en sortiras changé. Comment peut-on faire mieux ? 

Ah ! Et bien, finalement il semblerait qu’on peut faire mieux. En effet on me glisse dans l’oreillette que tous les fonds récoltés seront reversés à l’Association Génération précarité, qui œuvre contre la précarité étudiante. 

Un grand merci aux membres du Comité de Prix Mirabeau pour l’organisation de ce grand évènement, et à Jeudi !

Ecrit par Camille Prévost.

Auteur : lecheveusurlalangue

Journal de SciencesPo Grenoble (Isère, 38) et de ses étudiant.e.s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s