Songe d’une nuit confinée, cinquième jour de mai, An 2020

Sur les derniers remparts du jour, les sentinelles font leur dernière ronde. De ma fenêtre, s’étire sous des draps d’azur, une cotonnade saumonée.

Entre les doigts des assignés, vient de filer une journée.

Maladroit, un encrier s’est renversé. Comme remontée des abîmes, la marée noire qu’il déverse s’apprête à imbiber comme un buvard, chaque parcelle de ciel, de terre. Mais jamais de feu.

Ce soir de mai songe déjà aux nuits d’été. Celles où les pierres encore chaudes des palais contemplent jusqu’à l’aube, la lune toujours sereine. Ce même air doux qui fait valser les feuilles aux contours voraces des moindres nuances de chlorophylle. Divers spécimens à deux ailes ne reconnaissent plus leur garde-manger, pétrifié en un bloc de charbon. Derrière lui, le bleu n’a pas encore atteint les grandes profondeurs. Les rayons réchauffent encore ses eaux célestes.

Mais la pieuvre a jeté son encre.

Il n’est de couchers de soleil qui indiffèrent le regard. D’aucuns diront qu’il est le moment préféré des âmes nostalgiques. Celles qui se plaisent à fouler le sol des rivages qui les ont portées. Celles qui préfèrent la demi-teinte à l’éclat vif. Le mauve au fuchsia. L’émeraude au rubis.

En Hispanie, les hommes l’ont nommé « Atardecer ». S’y attarder. C’est bien ce qu’il nous demande, maintenant que le temps nous est offert, dans une opulence inédite.

Il est cette rencontre qui nous met en retard.

Ce jour qui nous propose un ultime rencard.

L’astre de feu parti baigner de chaleur d’autres horizons,

A nous de rejoindre les nôtres, notre intérieur et ses tréfonds.

AFS

Auteur : lecheveusurlalangue

Journal de SciencesPo Grenoble (Isère, 38) et de ses étudiant.e.s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s