Le Mois de la Photo : Les murs et frontières dans le monde vus par des photographes

Le 9 novembre dernier, étaient célébrés les trente ans de la chute du mur de Berlin. Cet événement historique a nourri les esprits d’un espoir d’un monde plus libre. Pourtant, aujourd’hui, de nombreux murs ne cessent d’être érigés aux quatre coins du monde et séparent de plus en plus les uns des autres. Ils se trouvent entre le Mexique et les États-Unis ou encore entre Israël et la Palestine et sont construits pour des motifs politiques, économiques ou bien ethniques.

Pour la septième édition du festival Le Mois de la Photo de Grenoble, la Maison de l’Image organise une exposition photo sur le thème « Murs et Frontières ». La réalité actuelle des murs et frontières autour du monde y est représentée. Cette exposition est le résultat des interprétations variées du thème « Murs et Frontières » par les différents photographes qui y participent.

L’exposition commence par une carte blanche donnée à deux photographes ukrainiens. Leurs photos représentent des groupes de la population ukrainienne qui sont parfois ignorés et ainsi les murs sociaux invisibles qui les empêchent de faire partie pleinement de la société. Le premier photographe a réalisé des portraits tout en contraste de sans-abris qui mettent en avant leurs traits de visage marqués par la rue. Le second a fait des portraits de membres des Pidvynogradiv, groupe de gitans ukrainien qui s’orne autant que possible d’or afin de montrer leur richesse.

Ensuite, l’exposition est consacrée aux cinq photographes lauréats de l’appel à participation.

Le premier photographie le mur entre les États-Unis et le Mexique de façon originale en capturant les prototypes de mur proposés à l’administration américaine. Il arrive à les rendre esthétiques et banals, alors que ce mur a en fait une signification forte.

Une autre série est consacrée au mur érigé entre la Palestine et Israël. Les portraits étonnants de conducteurs de taxi palestiniens nous font voir la détresse, la fatigue et la peur des palestiniens et plus généralement leur appel à la liberté.

Deux autres séries présentent des éléments urbains devenus frontières. La première, minimaliste et pleine de couleurs vives, représente des parkings souterrains de manière originale. Ces parkings sans intérêt de prime abord sont capturés pour représenter le vide ressenti dans l’agitation des grandes villes et ainsi les murs invisibles entre les uns et les autres. La deuxième série photographie un lieu anodin du quotidien, le périphérique. L’écart entre ceux qui le traversent pour aller travailler et ceux qui habitent à ses abords est ainsi représenté et le périphérique trace une frontière entre eux.

La dernière série est un documentaire au sujet de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord qui mêle photographies de portraits et de paysages à des témoignages. Dans le contexte actuel du Brexit, cette série ne présente pas le retour à l’instauration d’une frontière comme souhaitée par la société.

L’exposition se termine avec celle de Kai Wiedenhöfer, photojournaliste allemand à l’honneur de cette édition, qui s’intitule Confrontier. Il expose une vingtaine de ses photographies de frontières et de murs qu’il a prises tout autour du monde entre 2007 et 2018. Il a lui-même vécu la chute du mur de Berlin sur place et son exposition fait écho à ce moment qui l’a marqué. Ses photographies aux couleurs et compositions remarquables sont imprimées en très grand format, ce qui les rend d’autant plus grandioses. Elles montrent à quel point les murs sont présents dans le quotidien de nombreuses personnes et à quel point il ne s’agit finalement que d’une solution de facilité.

P_20191108_153920_1.jpg
Expostition Confrontier de Kai Wiedenhöfer

L’exposition « Murs et Frontières » est à visiter jusqu’au 24 novembre à l’Ancien Musée de Peinture de Grenoble, Place de Verdun, du mercredi au dimanche, de 13 heures à 19 heures. Et bon plan, l’entrée est gratuite.

Amandine Poncet

Auteur : lecheveusurlalangue

Journal de SciencesPo Grenoble (Isère, 38) et de ses étudiant.e.s

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s