Scène de crime au musée…

Le mercredi 8 février se tenait une soirée un peu spéciale au musée de Grenoble. Retour sur la 3ème édition de l’enquête au musée par Lucile Beaum. 

musee

Le 8 février dernier, le musée de Grenoble s’est transformé en un gigantesque Cluedo. Le crime ? Le cadavre de Lola datant des années 1900 a été retrouvé dans une statue brisée. Les 200 étudiants présents étaient alors investis d’une double enquête : retrouver le meurtrier de Lola et la raison de l’assassinat ainsi que la personne ayant cassé la statue et le mobile de cet acte. Pendant deux heures les étudiants, répartis en groupe, circulaient d’une pièce à l’autre dans le but de remporter le plus de points et d’indices afin de démasquer les coupables.

Cette Enquête au Musée a été organisée par les deux associations de l’Ecole de Management de Grenoble, Artagem et Enjeu, dans le cadre du programme Etudiants, Osez le Musée. Ces évènements, dont le premier a été la soirée de lancement autour des œuvres de Kandinski, ont pour but d’ouvrir et d’attirer les étudiants au musée et de leur faire découvrir les œuvres. Deux des participants à cette grande enquête affirment qu’ils ont ainsi pu découvrir ou REdécouvrir le musée.

« Je pense qu’une telle initiative peut vraiment intéresser les jeunes au musée. En effet, les énigmes nous ont permis de visiter la plupart des zones du musée et ainsi d’avoir une vision générale des œuvres. » (étudiant à l’IAE)

musée2.png

Cependant, tous deux s’accordent pour dire que si l’objectif était d’intéresser les jeunes à l’art en lui-même, il n’a été que partiellement atteint. Mona, étudiante en Psycho à l’UGA explique : « on a passé beaucoup de temps à fixer des détails des œuvres mais c’était dans un but utilitaire en rapport avec l’enquête donc à l’heure actuelle je n’ai pas l’impression d’avoir appris grand-chose sur les peintures ! ». Le musée a donc été avant tout un « décor » selon les mots de l’étudiante.

Mais un décor plongeant les participants dans un univers dépaysant. Les deux étudiants interrogés félicitent l’organisation et l’engagement des associations et du musée. Le déroulement, les personnages, les scénettes jouées, les énigmes à résoudre, la complexité de l’enquête, (le buffet gratuit à la fin !!!), … tout était réuni pour passer un excellent moment.

Pour les étudiants qui n’ont pas pu y participer, pas d’inquiétude : Etudiants, Osez le musée ! ne s’arrête pas à ce mercredi 8 février. Est en préparation la XIV Nocturne, qui se déroulera le 29 mars autour du thème des monstres. Une soirée à ne pas manquer qui s’annonce unique en son genre.

Lucile Beaum

Publicités

Auteur : lecheveusurlalangue

Journal de SciencesPo Grenoble (Isère, 38) et de ses étudiant.e.s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s