Interview exclusive du Yéti

Impliqués comme nous sommes, nous avons décidé d’aller à la rencontre – périlleuse – de notre mascotte. Elle s’est décidée à revenir pour pouvoir soutenir Grenoble lors du Crit et s’apprête à vivre trois jours très… intenses.

En tant que mascotte, avez-vous des obligations particulières pendant le Crit ? Un maximum d’équipe à soutenir, des apparitions médiatisées dignes de votre célébrité ?

« Tu sais qui je suis ? Google-moi enculé ! »
Je suis descendu de ma montagne pour répondre à ce genre de questions. Bien sûr qu’en temps que mascotte j’ai des responsabilités : une délégation de 590 grenoblois implique d’être au top chaque jour. Porter fièrement nos couleurs, danser avec nos pompoms, câliner nos capitaines. Je ne suis pas là pour enfiler des perles et sucer des glaçons.

Comment peut-on qualifier vos relations avec les autres mascottes ? Solidarité de costumes encombrants ou rivalité totale dans la ligne de vos IEP respectifs ?

D’où vous me parlez de costume ? Ça fait depuis le chute du mur de Berlin que je m’astique le poil pour être au top et faire danser ma déleg’ !
Je bouffe du lion tous les matins. Mais pour les autres mascottes nos relations sont plutôt câlines, même si la moule n’est pas fraiche tous les jours.

Ne pensez-vous pas qu’il devrait y avoir un concours pour élire la meilleure des mascottes pendant le Crit ? Après tout, trois jours couvert de poil, c’est un sport non ?

Je m’excuse…je suis un peu rustre. Ça fait deux ans que je suis dans ma montagne…
Il n’y a pas de concours de mascottes, je suis toujours au dessus. De toute façon si elles veulent « s’asseoir sur le trône, il faudra s’asseoir sur mes genoux ! ».

Sorti de votre environnement naturel, comment faites-vous pour survivre pendant les trois jours du Crit ? Régime spécial à base de chartreuse ?
A 7h, raclette avec un verre de chartreuse
A 10h, raclette avec un verre de chartreuse
A 12h, raclette avec un verre de chartreuse
A 14h, raclette avec un verre de chartreuse
A 16h, raclette avec un verre de chartreuse
A 18h, raclette avec un verre de chartreuse
A 20h, croziflette avec un verre de chartreuse
A 22h, tartiflette avec un verre de chartreuse
A minuit, chartreuse
Avant de dormir, une dernière raclette avec un verre de chartreuse.
Et toute la journée, je partage les alcools régionaux avec les mascottes.

Ce n’est pas trop dur de porter un déguisement qui pue ?

C’est toi qui pues.

Le Yéti, bonne technique pour choper ? Intéressé par la moule lilloise ?

Tout n’est qu’amour, à chaque Crit je fais quatre fois le grand chelem.
Moi j’aime les filles faciles, parce qu’il y a des MST et que les MST c’est bon surtout avec des champions.

Vous faites l’objet d’un véritable culte ici à Grenoble, il faudra être à la hauteur de votre réputation dans quelques jours. Pas trop de pression ?

La pression je la bois.
Je suis coaché en permanence pour tenir mon rôle de mascotte, savoir comment réagir face à l’amour et l’admiration des gens.

Alexandre Dusfour

Pour finir, voici un diaporama avec les autres mascottes que les criteux pourront rencontrer ce week end !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s