J’y étais : le vide dressing du BDA

C’est dimanche dernier, lors d’une journée pluvieuse que je me rendis au vide dressing du BDA. Je me réjouissais de cette initiative prise par le Bureau des Arts qui avait déjà organisé un vide dressing pendant les Fashion Days l’année dernière. En effet, j’étais jalouse des autres écoles qui organisaient régulièrement des rencontres de ce genre, dont mes amies me faisaient les éloges, me décrivant toutes les bonnes affaires qu’elles avaient pu y faire.

Très vite que ma mine déprimée du dimanche grisaillant disparue lorsque j’arrivais dans le bel et grand appartement de la rue Voltaire en plein centre ville où se déroulait la vente. Une dizaine de vendeurs tous souriants nous accueillirent, chacun dans leurs petits coins attribués, devant leurs vêtements prêts à faire affaire.

C’est dans une ambiance chaleureuse au caractère de goûter entre bons copains, que je me décide à me lancer dans ma recherche de perles rares. Cookie à la main, c’est parti, je déambule parmi les piles de vêtements en tous genres, décidée à faire de bonnes affaires. Pendant mon exploration de chaque stand, je suis marquée par la variété des vêtements proposés, il y en a pour tous les goûts et saisons allant de la robe de soirée aux baskets en passant par les bijoux, les maillots de bains, les bonnets d’hiver et même les vêtements pour hommes. C’est justement avec étonnement que je remarque la présence de quelques jeunes hommes venus accompagner leurs copines, qui lancent tout de même un coup d’œil au stand masculin.

Une chose me marque alors : le monde, une vingtaine de personnes se rassemblaient dans l’appartement et ce n’était que le début de l’après-midi ! Au total une centaine de personnes étaient au rendez-vous me confiaient les organisatrices. Un succès qui illustre la nécessité des vides dressing, paradis des bonnes affaires. Fait validé par les prix proposés, hors concurrence, car ils oscillaient entre 50 centimes et 30 euros.

Je sortis donc heureuse de cette charmante après-midi avec un pull qui me valu 4 euros, fière de moi car j’ai pour une fois été raisonnable ! Si vous aussi vous recherchez les bonnes affaires ou à vous faire un peu d’argent, mais que vous avez raté cette vente pas de panique le BDA compte en réorganiser d’autres. Tenez vous prêts pour le prochain rendez-vous !

Charlotte Dupon

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s