une presse pour la doxa

De la presse d’opinionS à la presse d’opinion publique:

Le rôle de la presse d’opinion n’est-il pas en théorie de débattre, d’informer, de constituer un contre-pouvoir, bref, d’être l’un des piliers de notre démocratie ?

Ainsi la presse doit jouer ce rôle, mais cela ne l’exempte pas de faire preuve d’honnêteté intellectuelle et de  procéder à des critiques constructives. Or, actuellement de nombreux journaux – il en reste heureusement de vrais – sombrent dans une triste spirale de critiques permanentes, stériles et incohérentes.

Personne n’est parfait, rien n’empêche donc critiquer le gouvernement. Mais il me semble préférable, afin de gagner en pertinence, ou tout simplement pour rester honnête, de ne pas dénoncer ce que l’on adulait la veille.

Ainsi, François Hollande, était admiré par la presse pour être un homme de consensus, réfléchis, calme et posé. Il s’opposait en cela à Nicolas Sarkozy, l’hyperprésident très énergique. Maintenant la presse lui reproche de ne pas aller assez vite, de faire trop de dialogue social, l’accuse de mollesse, bref de ne pas assez ressembler à son prédécesseur. Elle admire ce qu’elle réprouvait et rejette ce qu’elle adulait.

Il en est de même pour le premier ministre qui était parfait mais trop sévère, qui manque maintenant cruellement d’autorité. La normalisation des rapports à la tête de l’exécutif qui était unanimement saluée, est aujourd’hui décriée, les deux hommes étant jugés trop peu visibles. Quelle cohérence également quand un quotidien s’insurge contre un ministre stigmatisant les patrons, et fait peu de temps après une autre une intitulée « Casse toi riche con » ?

Comment expliquer ces incohérences de la presse ? Désillusion ? Déception ? Manque de changement ? Si, l’opinion publique a changé, elle est moins favorable au président. « Business is business ». Défendre la démocratie est moins rentable que vendre davantage. A quoi bon promouvoir des valeurs ? Ça ne rapporte rien.

Publicités

Auteur : lecheveusurlalangue

Journal de SciencesPo Grenoble (Isère, 38) et de ses étudiant.e.s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s